L’accueil et l’insertion des réfugiés syriens en Turquie : quel rôle pour les associations et les fondations ?

Par Ophélie Ekindy, M1 AlterEurope 2018-2019

Accueillant une population de plus de 15 millions d’habitants, celle qui fut anciennement Constantinople en brassant depuis des siècles des migrants, réfugiés et expatriés venant de tous horizons, est à présent une ville monde riche de sa diversité diasporique, ethnique mais aussi, relativement, confessionnelle. Istanbul est devenue aujourd’hui une métropole mondiale et un relais régional de la mondialisation en se trouvant à la croisée d’un grand nombre de routes internationales (terrestres, maritimes, aéroportuaires), et en s’imposant comme le centre financier, industriel mais aussi culturel du pays. La Turquie a longtemps été un pays d’émigration, elle est cependant récemment devenue une destination avec divers afflux migratoires. Ceux-ci s’expliquent par l’instabilité de son voisinage moyen-oriental ainsi que par le développement économique spectaculaire du pays depuis 2015 et son ouverture politique, qui l’ont rendu attractif. Aujourd’hui, la Turquie est un carrefour, à la fois pays de départ pour ses élites avec une fuite des « cerveaux » (émigration des personnes diplômes et riches), zone de passage pour différentes communautés (afghanes, irakiennes), mais également destination avec l’arrivée des réfugiés syriens. Lire la suite