Perceptions moldaves sur la Transnistrie

par Timothé Blattes, Sarvar Jalolov, Polina Zyabukhina, M1 AlterEurope 2015-2016

Depuis la guerre civile qui a déchiré la Moldavie en 1991-1992, la Transnistrie échappe au pouvoir central. Soutenu par la Russie, le territoire sécessionniste se distingue fortement de Chisinau et du reste du territoire moldave. Les drapeaux moldaves et européens sont remplacés par le drapeau russe et la banderille verte et rouge frappée de la faucille et du marteau. La grisaille laisse place à un ciel bleu et un soleil de plomb. Les rues sont propres, calmes, presque vides : nous sommes bien loin de l’agitation de Chisinau.

À l’occasion du voyage d’études effectué dans ce pays en avril 2016 dans le cadre du Master AlterEurope, nous avons décidé d’interroger différentes personnes rencontrées dans la rue ou lors de nos visites pour connaitre leurs perceptions concernant cette région qui semble être restée figée vingt-cinq ans en arrière.

7

Lire la suite

L’économie de la Moldavie

par Bianca Gal, Samy Chellali, Marianne Palleau, M1 AlterEurope 2015-2016

Devenue indépendante en 1991, la République de Moldavie est l’un des pays les plus pauvres d’Europe. Son économie a traversé une phase de transition, d’un système planifié soviétique à un système de marché. Comme tout Etat en transition, la République de Moldavie est confrontée aujourd’hui à des difficultés engendrées par les nouvelles conditions et relations économiques, mais aussi à une difficulté particulière qui est l’héritage d’une mentalité soviétique. L’économie de la République de Moldavie est marquée par la position géographique du pays, entre l’Ouest et l’Est. Dans cet article on fera une analyse succincte de l’économie moldave d’après nos rencontres avec plusieurs acteurs économiques, privés et publics, à Chisinau pendant notre voyage d’études Alter Europe.

Lire la suite

Réflexions sur les espaces abandonnés de Chișinău

par Carolina Nascimento et Sabine Cardona, M1 AlterEurope 2015-2016

Au cœur d’une Europe oubliée à l’Est, Chișinău est une ville particulière. Le paysage de la capitale moldave offre un mélange du passé soviétique (pas si lointain) et des symptômes d’une économie qui a vécu une transition drastique : d’une économie planifiée à une économie de marché. Les bâtiments, eux-aussi, transmettent ce sentiment de transition : en marchant en ville, il est possible voir des constructions inachevées, de grandes maisons abandonnées, d’anciens lieux de spectacle et de culture aujourd’hui vides. Cette image de ville abandonnée fait naître en nous quelques questions majeures : quelles sont les initiatives et les acteurs qui visent à changer ce scénario ? Sont-ils aussi liés à des manifestations artistiques ? Enfin, ces activités ont-elles un rapport avec une contestation politique en Moldavie ?

2

Source photos : Carolina Nascimento 2016

Lire la suite

Chisinau, une capitale face au défi de la gouvernance urbaine

par Ninon Briot et Élise Martin, M1 AlterEurope 2015-2016

À Chisinau, beaucoup de bâtiments sont à l’abandon, beaucoup d’autres sont en construction. Ici on refait la chaussée, là on tente de paver la rue. Bienvenue à Chisinau, ville en chantier où le patrimoine historique et religieux semble un peu noyé.
Qui mène la politique urbaine et l’aménagement de la ville de Chisinau ? Question délicate. Une série d’acteurs semblent construire le paysage urbain de demain sans trop se concerter et selon des visées tout à fait différentes voire antagonistes.

Sans titre

Plan d’urbanisme général
Mairie de Chisinau
Source photo : Elise Martin 2016

Lire la suite