Les réfugiés syriens, des « invités » toujours les bienvenus chez les Stambouliotes ?

Par Dilara Ekici et Laure Michel, M1 AlterEurope 2018-2019

Pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés syriens au monde depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, la Turquie est confrontée à un défi sans précédent : l’arrivée massive de réfugiés affecte ses structures sociales, économiques et politiques. Elle met à l’épreuve la capacité de l’État turc et de la société civile à mobiliser les ressources matérielles et humaines nécessaires à l’aide d’urgence, mais aussi à l’intégration des réfugiés. Ces enjeux sont cristallisés dans le cœur historique, démographique et économique du pays, Istanbul. Lire la suite

Les élections municipales de 2019 en Turquie : dans l’ombre du changement constitutionnel

Par Necati Mert Gumus et Moad El Moudane, M1 AlterEurope 2018-2019

Notre voyage d’études a eu lieu en février 2019, un mois et demi avant les élections municipales prévues pour le 31 mars. Pendant cette semaine nous avons pu observer les aspects visibles de toute campagne électorale, à savoir les affiches collées dans toute la ville à l’effigie des candidats. Surtout ceux du « Parti justice et développement (AKP) », le parti gouvernemental de Turquie. Nous avons été étonnés de voir le président, Recep Tayyip Erdogan, sur les affiches des élections municipales, assorti du nom de son parti politique. Dans les émissions télévisées, les meetings politiques, il apparaissait avec les candidats pour faire campagne pour l’AKP. Ainsi, si un président doit normalement être « neutre » face aux partis et mouvements politiques, tel n’était pas le cas lors de ces élections. Lire la suite

Le multiculturalisme stambouliote à l’épreuve : l’intégration des migrants dans la société turque

Par Alba Coalla Alonso et Léa Bayon, M1 AlterEurope 2018-2019

Mercredi 13 février 2019. 18h30. Notre bus s’arrête devant une ancienne usine de textile rénovée en un lieu de partage communautaire. Après une éprouvante journée de visite sur le thème des migrations, encore imprégnées par la question migratoire et le sort des migrants en Turquie, nous arrivons à notre dernier point de rendez-vous : Kadin Kadina, The Women’s Solidarity Kitchen. La table est dressée, le repas mijoté, une odeur d’épices, de chawarmas et de taboulé emplit la pièce. C’est avec un sourire chaleureux que cinq femmes syriennes nous accueillent, désireuses de nous faire découvrir la petite Syrie qu’elles ont emportée avec elles. Lire la suite

Sur les traces des chrétiens d’Istanbul…

Par Lara Othman & Thibault Vacher, M1 AlterEurope 2018-2019

Au fond d’une ruelle, une icône de la Vierge Marie, au détour d’un chemin, une ancienne inscription grecque, dans le lointain, les hauts clochers de la belle Aya Triada orthodoxe et dans la nuit, les illuminations de la catholique Saint-Antoine de Padoue ; si l’on peut faire de Sainte-Sophie le symbole de la rencontre entre la chrétienté et l’Islam, la ville d’Istanbul elle-même regorge de traces et de manifestations de la présence chrétienne ; si les minarets ornés des mosquées dominent la cité, les minorités chrétiennes sont toujours là et nous allons suivre leurs pas à travers les rues de l’ancienne Byzance pour découvrir ce qu’elles sont devenues… Lire la suite

Cartographie sonore d’Istanbul

Par Elisa Aumoitte, Selma Kheder et Laura Usseglio Polatera, M1 EMO 2018-2019

Byzance, Constantinople, Istanbul : une même ville, mais plusieurs identités. Au fil des siècles et de son histoire, cette ville n’a cessé d’être bercée tantôt par l’Orient, tantôt par l’Occident. Sa beauté, ses ressources et sa situation géographique avantageuse ont fait de cette ville, issue d’une cité grecque, une référence en termes de luxe et d’opulence. D’ailleurs, l’expression « c’est Byzance ! » désigne un lieu luxueux et d’une grande beauté ; la première mention de celle-ci apparaît lors d’une pièce de théâtre itinérante durant laquelle un personnage s’exclame : « Quel luxe ! Quel stupre ! Mais c’est Byzance ! ». Pour comprendre cette page de l’histoire, voici ce qu’en dit l’historien grec Polybe :

« Byzance, par rapport à la mer, est, de toutes les villes du monde, celle où l’on peut vivre le plus en sûreté et dans la plus grande abondance de toutes choses ». Lire la suite